Comment utiliser le pixel art en communication ?


Le pixel art, qu’est-ce que c’est ? Comme son nom l’indique, il s’agit de l’art du pixel ou la réalisation d’une image numérique pixel par pixel. Un style artistique tout droit sorti des années 1990 puisque le Pixel Art était en effet l’une des premières façons de dessiner sur un ordinateur. Au départ, sur les premiers jeux vidéo dans les années 70, il s’agissait alors de gros carrés qui représentaient des décors basiques. Avec les années, ces gros carrés se sont affinés et les images se sont finalement animées avec les premiers jeux de Mario, par exemple.

Le pixel Art en communication

Aujourd’hui, en communication visuelle, on retrouve des graphismes qui s’inspirent de nos premières consoles de jeux pour ainsi paraître “old school”. Pour reproduire cet effet, le pixel art n’utilise pas plus de 256 couleurs, ce qui est peu en comparaison avec ce que les techniques de design permettent de faire aujourd’hui, afin d’imiter au mieux la technologie de l’époque : de gros pixels bien visibles à l’ère du commencement du 2D.

Les publicitaires ont commencé à utiliser cette technique avant que, progressivement, le pixel ne s’affine de plus en plus avec l’avancée folle de la technologie et l’augmentation de la résolution des écrans. Jusqu’à ce que, comme son nom l’indique encore une fois, cette mosaïque de petits carrés composant les premières images informatiques, au départ limitante, est finalement devenue un art prisé dans les milieux urbains, dans l’art contemporain, mais aussi dans la communication de plusieurs grandes entreprises. En effet, de grandes enseignes comme Coca-Cola, Total, Yahoo et encore McDonald’s ont convoqué le Pixel Art pour certaines de leurs campagnes publicitaires.

Surfant sur la nostalgie de la fin du dernier millénaire et du retrogaming, cette activité qui consiste à collectionner ou à jouer à des jeux vidéo anciens, le Pixel Art est devenu un élément clé de la pop culture. Il est aujourd’hui un véritable outil d’expression et d’illustration majeur, touchant une partie importante de la population, comme celle qui compose la culture Geek, mais aussi, d’une manière plus générale, des 25 – 40 ans qui ont grandi aux côtés des personnages Mario et Sonic. Les annonceurs et les communicants dont la cible se situe dans cette tranche d’âge pourront donc utiliser le Pixel Art dans leur communication graphique, un véritable atout Marketing.

Les différents courants de Pixel Art

Voici les différentes nuances graphiques qui existent au sein de l’art du pixel. 

Le 3D Isométrique

Il s’agit de la technique de Pixel Art la plus commune dans les jeux vidéo de stratégie des années 1990, une représentation en perspective axonométrique ou isométrique. Dans ce décor, les trois directions de l’espace sont représentées avec la même importance et avec une impression de profondeur, depuis un angle de caméra élevée.

Ce n’est pas une obligation du style, mais les représentations publicitaires du Pixel Art isométrique font généralement le choix artistique d’apporter un maximum d’éléments et de détails dans la scène, provoquant ainsi un effet d’accumulation puisque sa perspective est aplatie. La résolution est souvent supérieure aux autres formes de Pixel Art traditionnelles.

Le 8 bits

Le 8 bits est une appellation donnée dans les années 2000 aux types de graphisme des jeux vidéo, utilisant des gros pixels proches des micro-ordinateurs et des consoles de jeux 8 bits. C’est donc un style facilement reconnaissable, le 8 bits étant le courant du Pixel Art où les pixels sont les plus visibles, les plus grossiers.

Le 16 bits

Le 16 bits ressemble au 8 bits mais ses traits sont plus affinés, moins grossiers. C’est par exemple le graphisme qu’utilisait Super Nintendo dans les années 1990.

Quelques notions à prendre en compte avant d’utiliser le Pixel Art

Même si ses techniques de réalisation paraissent simplistes car inspirées des premiers designs visibles à l’ordinateur, le Pixel Art réclame beaucoup d’heures de travail et certaines œuvres réalisées avec cette technique sont réellement impressionnantes et requièrent un travail long et minutieux, demandant une technique de base très précise.

Pour réaliser un graphisme en Pixel Art, il s’agit d’utiliser deux outils : le crayon et la gomme 1 pixel. Les dégradés automatiques et les filtres ne sont pas autorisés, car ils ne correspondent pas aux codes visuels de l’époque.

Autrement, le graphiste chargé de réaliser un travail en Pixel Art travaille minutieusement chaque détail à la loupe afin de pouvoir distinguer chaque pixel comme il se doit.

Parmi les grandes enseignes qui ont définitivement marqué le courant du Pixel Art ces dernières années, on retrouve le collectif berlinois Eboy, spécialisé dans la création 3D isométrique, qui a réalisé de nombreuses campagnes publicitaires, comme par exemple pour Coca-Cola.

L’entreprise Bell, quant à elle, une compagnie de téléphonie mobile canadienne, a misé sur le Pixel Art comme concept illustrant ses campagnes publicitaires pendant de longues années.

Logo agence web Spread

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

LES DERNIERS ARTICLES

Comment utiliser le pixel art en communication ?

Comment incorporer les objets publicitaires dans sa stratégie marketing ?

Le flocage t-shirt personnalisé pour entreprise : offrez une identité à votre société

© Copyright 2022 | Spread Communication

Agence web de création de sites internet, de référencement Google, et de traduction de contenu.

Rejoignez le club Spread !

Inscrivez-vous pour rester à la page de toute l'actualité du web, du marketing digital, du SEO et de Wordpress.